La préservation de la ceinture verte

Seine-Port, installé au milieu d’une boucle de la Seine et le long d’un petit affluent, le ru de Balory, est une cuvette verdoyante surplombée au nord par la forêt de Rougeau, à l’est par le bois de Bréviande, au sud-ouest par le bois de l’Ormeteau, à l’ouest par le domaine des Iles, qui entourent le village.

 

L’AEV (Agence des Espaces Verts) a pu acheter une grande partie de ce territoire mais il y a encore certains terrains à acquérir pour que la couronne verte soit entièrement conservée et protégée. Nous comptons sur la compréhension de Madame Pécresse, présidente de la région, pour que ses services puissent terminer le travail commencé et continuer à gérer cet ensemble de la façon la plus efficace.

Ces éléments permettent une rupture de l'urbanisation entre les villes et villages environnants et ainsi de préserver le caractère de chaque commune. Détruire ces espaces végétaux par des industries ou des constructions, cela signifie procéder à une unification de ces communes et la création d'une "ville" qui ne porterait pas son nom. Nous souhaitons conserver l'aspect rural de la commune et du secteur.

Par le passé nous nous sommes farouchement opposés à ces urbanisations et parfois nous avons dû faire valoir nos arguments devant les tribunaux.

 

Ainsi nous avons dû mener bataille pour empêcher l'exploitation en tant que carrière de la plaine de l'Ormeteau.

Grâce à une action volontariste continue, l'Association a obtenu en 1994 le classement d'une grande partie de la ceinture verte  préservant ainsi le village de la proximité des grandes zones urbaines ou industrielles qui se développent aux alentours.

Plus récemment nous nous sommes joints au combat de l'ARNASSEN pour freiner l'urbanisation de la plaine de Rougeau.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now